Le mouvement

On est le samedi 22octobre 2016 à Kampala, une soirée exceptionnelle pour les

réfugiés burundais en Ouganda.

 

Vers 19h30, heure locale [18h30 à Bujumbura] dans la salle de la paroisse Saint Mathieu Mulumba, devant un public impatient, l'Ambassadeur Léopold NDAYISABA (Président de la commission électorale) proclame les résultats des élections des nouveaux leaders de la communauté des réfugiés burundais en Ouganda “COREBU” en sigle.

 

Trois jeunes viennent de gagner

ces élections, ARAKAZA Arsène, GASUKU Christian et NZEYIMANA Oda, respectivement Président, Vice-Président et Secrétaire Général.

 

Après la brève allocution d’ARAKAZA Arsène dans laquelle il remercie la communauté pour la confiance accordée à la nouvelle équipe, l'hymne nationale est entonnée. Un instant d’émotions rappelant à tous l'image d'une jeunesse unie et prête à affronter la répression aveugle, mains en l’air pour défendre courageusement les accords d'Arusha et la constitution de la République du Burundi. Une jeunesse sacrifiée, martyrisée, décimée, exilée ou retenue arbitrairement sans autre forme de procès.

 

La jeunesse a manifesté une détermination sans failles, une solidarité et un engagement sans détours de retrouver sa terre natale. Qu’elle trouve dans cet acte démocratique et patriotique,  une opportunité d’unir les efforts, indépendamment des conditions difficiles dans lesquelles elle vit afin de chercher les voies et moyens de regagner la mère patrie car la pauvreté éduque mieux que l'opulence.

 

La nouvelle équipe a mis en avant des domaines clés comme le plaidoyer pour la promotion d’une éducation digne, la santé, et le développement.

 

« Nous n’oublierons pas de mettre nos efforts sur la sécurité des réfugiés étant donné que l'oppresseur n'a pas désarmé et continue à nous poursuivre comme un loup affamé » a renchéri le nouvel élu.

 

« Nous serons vos serviteurs, nous serons honorés par le service rendu à chacun de nos compatriotes qui se confiera à nous » poursuit-il.

 

Il a lancé un appel un appel vibrant aux « âmes charitables pour qu’ils volent au secours des réfugiés burundais en Ouganda qui vivent dans des conditions déplorables » soulignant que la structure qui venait d’être mise en place allait « recenser les problèmes de la communauté, canaliser les interventions et constituer un pont pour mieux accéder aux plus nécessiteux.” Ces instances permettront également une solidarité et une entraide au sein de cette communauté.

 

 Il a clôturé son allocution en remerciant le gouvernement Ougandais qui en plus de l’asile, a permis que ces élections aient lieu et de les avoir sécurisées. Il leur a également demandé de continuer à soutenir cette communauté sur tous les points et en particulier en termes de sécurité en leur assurant une franche collaboration.

Nouvelles récentes